Rêveil

La vérité je n’ai rien vu venir

Ma nécro paraitra dans l’Avenir

J’ai les cros j’ai soif de notoriété

Le respect n’est même pas dans mon quartier

 

Même quand je ne met pas le réveil tous les matins

Il y a toujours dans ma tête des voix comme celle du voisin

Quoi que je fasse

Quoi que je veuille

Quelque soit l’heure

Il m’a toujours à l’oeil

 

L’impression de la pression quand je marche dans la rue

Le vendeur me pose une question qui me met à nu

Le sarcasme ne m’atteint pas… BAZINGA

 

 

Dans ma tête je me la joue Bruce Lee

Mais c’est la case prison qui me titille

Bref j’ai jamais la journée dont j’ai envie

 

Entre mes rêves et le réveil

C’est bien fait pour ta gueule

Ca bloque comme dans un tunnel

Tu vas finir tout seul

C’est bientôt le pétage de câble

Car tu es pas capable

La bonne humeur n’est pas très palpable

 

Ma mauvaise humeur se voit en 4K

Problèmes en cascade, c’est pas Kung Fu Panda

J’ai sommeil

Je lance un appel

Avant de finir au pays vermeille

Si une copine est prête à me supporter

Prenez un CDD pour pas tout de suite me quitter

Bienvenue dans un monde égocentré

 

Si tu regardais ta vie autrement… NAN

Quel intérêt d’être tout le temps content

Attends, moi j’prends les devants

J’engage le bon virage

Sinon c’est la mort au tournant

Si tu veux être sage

C’est l’excès de vitesse ou rester au 3e age

 

Se battre sans jamais s’arrêter

C’est bien fait pour ta gueule

Fight Club dans la réalité

Tu vas finir tout seul

Personnalité intouchable

Car tu es pas capable

Doublée de l’idée de tenter le diable.

 

Entre mes rêves et le réveil

C’est bien fait pour ta gueule

Ca bloque comme dans un tunnel

Tu vas finir tout seul

C’est bientôt le pétage de câble

Car tu es pas capable

La bonne humeur n’est pas très palpable

 

écrit en octobre 2016

s’apprécie avec un bon beat aux casques en fond, et une bonne bière.